Prendre des cours de hiéroglyphes et voir des momies de crocodiles à Kôm Ombo!

IMG_0378
0 Flares 0 Flares ×

Après notre journée de baignades et de visites en dehors des sentiers battus des temples Égyptiens, nous reprenons au petit matin pour la visite de l’un des temple Égyptiens les mieux conservé: le temple du dieu crocodile Sobek à Kôm Ombo. Si vous vous demandiez où sont passé les crocodiles du Nil, ne cherchez plus, les seuls que vous verrez sont ici!

Jour 5: Visite des temples de Kôm Ombo

Après un réveil très tôt le matin afin de profiter d’une dernière baignade dans le Nil avant d’arriver à Assouan, le bateau se met en route vers Kôm Ombo. Ici comme lors de la plupart des visites précédents, nous sommes seuls dans le temple, en dehors des Australiens du bateau qui fait le trajet avec le notre. À l’entrée du temple de nombreux vendeurs de souvenirs sont à l’affut et même si nous profitons d’être seuls lors des visites, cette situation est véritablement catastrophique pour les Égyptiens…

Le temple, construit au 2ème siècle avant JC, s’est en partie effondré dans le Nil, mais ce qu’il est reste est très bien conservé. Une partie des couleurs est toujours présentes!

IMG_0395

Ici, notre guide Ashraf nous a fait un cours de hiéroglyphes, franchement passionnant, auquel nous nous sommes montré ultra attentif… mais dont je n’ai malheureusement pas retenu grand chose!

Bon, je suis quand même encore capable de reconnaitre Sobek, le Dieu crocodile, a qui est dédié le temple. Il est le le Dieu de l’eau et la fertilité, ce qui fait de lieu une divinité essentiel pour les Égyptiens vivant du Nil.

IMG_0385

À certains endroit, il est possible d’apercevoir comment les pierres du temples étaient assemblées les unes aux autres. Des encoches, taillées dans la pierre était remplies ensuite remplies d’un morceau de bois taillée à la bonne forme.

Sobek étant le Dieu de la fertilité, une partie du temple est recouverte de hiéroglyphes expliquant la grossesse et l’accouchement à l’époque. Au menu: accouchement assis et dessin d’instruments de médecine! Ça fait rêver non?

IMG_0401 IMG_0403

Le musée des crocodiles

Les crocodiles sacrés du Nil sont associés à Sobek, dieu de l’eau et de la crue fertilisante. Pour cette raison plusieurs crocodiles sont gardé dans le temple et embaumés à leur mort. Des momie de crocodiles ont été retrouvées dans une nécropoles proches du temps et sont désormais conservées et exposé dans un petit musée, situé à l’entrée du temple.

Il y fait particulièrement froid, mais le musée est tout neuf et les explications (en anglais) très intéressantes.

IMG_0411

À l’approche d’Assouan, sous une tempête de sable

Le reste de la journée est consacré au chemin nous séparant d’Assouan… En cours de route c’est le branle-bas de combat, une tempête de sable approche! Il faut vider la terrasse de tout ce qui peut être enlevé, ranger les tissus, couvrir de plastique la toiture de la terrasse… L’équipage nous explique que quand une tempête passe sur le bateau le sable s’infiltre partout et pose de gros problème.

IMG_0424

Finalement, nous y échappons! La tempête n’a pas franchi les bords du fleuve!

À l’approche d’Assouan deux mondes se côtoient: l’Égypte paysanne, ses cultures, ses ânes, et l’Égypte citadine et plus aisée, voir très aisée.

Nous arrivons à Assouan à la tombée de la nuit et nous arrêtons à 10km de la ville, juste avant un pont sous lequel nous ne pouvons pas passer.

Une dernière ballade au calme, avec vue sur l’Égypte rurale et dès le lendemain nous retrouverons la civilisation, avec deux jours à Assouan… Mais la civilisation version petit bonus luxe!

IMG_0459

J’espère vous avoir fait rêver avec cette croisière sur le Nil en dehors des sentie battus et rebattus des gros bateaux. Je vous rappelle que nous avons voyagé avec Nour el Nil, que je recommande si vous souhaitez faire ce voyage!

Ma bouffée d'oxygène dans la vie? Les voyages! Je vous les raconte sur ce blog, au bout du monde ou à quelques kilomètres de Paris, évadez-vous avec moi!

2 Comments

Leave a Reply

Laisser moi un commentaire!