Pourquoi j’hésiterais à refaire un échange d’appartements

Ce qu'il y avait de mieux dans cet échange: la vue depuis la "chambre"
0 Flares 0 Flares ×

Je vous en avais parlé au tout début de ce blog, avec le Brun, on pratique l’échange d’appartement! Si vous vous demandez ce que c’est et comment ça fonctionne, l’article détaillé est par là  -> L’échange d’appartements, késako?

Un petit résumé:

  • Vous vous inscrivez sur un site dédié, payant ou non, où d’autres personnes cherchent à échanger leur appartement ou leur maison
  • Vous passez votre annonce, détaillez ce que vous recherché, les endroits où vous avez envie d’aller
  • Vous contactez de futurs partenaires d’échange ou êtes contactés
  • Vous vous mettez d’accord sur les détails, les dates, les règles de la maison
  • Vous allez chez eux et ils viennent chez vous!

Je vous avais également parlé du site sur lequel nous étions inscris, TrocMaison, l’émanation en français du site Américain HomeExchange. Pour mon article sur ce site, c’est par là -> HomeExchange, site d’échange d’appartements.

Notre dernière expérience, à San Francisco

Dans mon article bilan sur San Francisco, je vous disais que si l’échange d’appartements nous avait encore une fois permis de faire de belles économies, l’expérience s’était cette fois assez mal passée… Mais pour vous raconter ce qui c’était passé, j’attendais d’avoir récupéré notre appartement pour savoir dans quel état il était.

Alors, que c’est-il donc passé?!

Les conditions de logement:

Nous étions censés, et cela avait été précisé dans un mail, sur skype et le contrat d’échange, en plus d’être signalé dans l’annonce du partenaire d’échange, dormir dans sa chambre, avec une salle-de-bain et un bureau attenant. Cela devait nous garantir un peu d’intimité, malgré la présence d’un colocataire.

Lors de notre arrivée, un canapé-lit était installé dans le bureau et la chambre fermée à clé. La salle de bain? À 2 niveaux de différence. Top pour le confort et l’intimité!

Suite à un mail où nous lui faisions remarquer que ce n’est pas du tout ce qui était prévu et que c’était un gros problème (et où nous lui demandions d’éteindre l’énorme ordinateur qui nous a empêché de dormir toute la nuit), le partenaire d’échange nous a répondu que son « matelas est cassé car c’est un matelas à air » et qu’on pouvait prendre le matelas gonflable dans son dressing. Trop aimable. Nous avons donc dormi 1 semaine dans un canapé-lit pourri (composé de 2 lits séparés) et 2 semaines sur un matelas gonflable, dans une « chambre » où il était difficile de circuler.

L’homme qui n’était pas seul:

Capture d’écran foutée
Ce partenaire d’échange, nous lui avons parlé sur skype, lui avons envoyé des mails, il nous a ajouté sur facebook… et c’est grâce à ça que nous l’avons découvert chez nous avec quelqu’un dont nous n’avions jamais entendu parler! Ah si, suis-je bête, « mon copain est végétarien ». Étrangement je n’ai pas compris que cela signifiait qu’il allait séjourner chez nous sans qu’on ne

sache rien de lui. Par contre on a pu voir son assiette dans notre salon, ses vêtements sur notre étendoir à linge et sa bouille au Louvre. « Ravie de vous rencontrer »

 

L’homme qui se plaignait sans cesse:

En dehors du fait de ne pas voir le problème de nous faire dormir sur un matelas gonflable pour un « matelas cassé » qu’il n’avait pas eu le temps de faire réparer, Monsieur exigeait que le moindre petit problème soit réglé dans l’heure, malgré les 9h de décalage horaire. Un exemple? Le drame qu’il nous a fait parce qu’un matin il a du prendre une douche froide suite à une coupure de courant dans la nuit…

Comment ça vous n’avez pas de plombier?! J’ai appelé le beau-père, le père, (la Reine d’Angleterre) et personne ne peut rien pour moi! C’est inadmissible, dormir sur un matelas gonflable très confortable ce n’est rien à coté d’une douche froide! *

* Résumé mais véridique!

5h après nous recevions un mail nous remerciant d’avoir réglé le problème… le ballon c’était juste rempli tout seul.

Autant dire que le voyage a été placé sous le signe du stress… Stress de recevoir un mail de lui se plaignant d’une chose X ou Y mais surtout stress de savoir comment nous allions récupérer notre appartement…

Finalement, l’appartement était loin d’être propre mais à part la poubelle au milieu de la cuisine et de la nourriture moisie dans le frigo, rien de grave.

La réaction de Home Exchange

Si j’attendais de voir dans quel état serait notre appartement, j’attendais également et surtout de voir la réaction de HomeExchange/TrocMaison.

  • 18 mars: 10 jours après notre arrivée nous contactons l’assistance aux membres, pour savoir comment réagir. Seul conseil: « Soyez prudent, cette personne est chez vous, par contre vous pourrez déposer une plainte une fois revenus. Nous ne sommes pas responsable du comportement des membres ». On est bien d’accord mais un petit travail d’intermédiaire aurait été le bienvenue.
  • 4 avril: Nous sommes rentrés, nous formalisons donc une plainte en bonne et due forme, avec des photos, le contrat d’échange d’appartements, des captures facebook prouvant qu’il y avait deux personnes chez nous et non une seule comme prévue, …
  • 8 avril: Ils ont bien reçu la plainte, contactent notre partenaire et nous tiennent au courant sous 30 jours.

While we are not able to assume any responsibility, we can offer to assist both parties to reach a reasonable resolution and will now be contacting your exchange partner. Upon receipt of their response, we will consider the complaint and evaluate any action required. If we find these members have violated our terms of use, be assured, their account will be suspended.
  • 23 avril: Ils ont reçu une réponse de notre partenaire d’échange, encore une fois nous devons être tenus au courant sous 30 jours.

Presque 2 mois après, nous n’avons aucune nouvelle de HomeExchange et cette personne est toujours inscrite sur le site et en mesure d’organiser des échanges par l’intermédiaire de ce site.

Pourquoi je vous raconte ça?

Qu’HomeExchange ne puisse pas être tenu pour responsable du manque d’honnêteté de ses membres, je suis parfaitement d’accord et nous n’attendions en aucun cas d’eux une quelconque réparation. Par contre, comment peuvent-ils se permettre de garder des membres dont le comportement inadmissible leur a été signalé et prouvé?

Nous sommes malgré tout convaincus par cette façon de voyager, mais beaucoup moins par une entreprise que l’on paye plus de 100€ par an pour publier une annonce et qui n’assure pas le moindre suivi en cas de pépins.

C’est pourquoi je me suis dit que pour être honnête après vous avoir parlé de ce site et vous l’avoir recommandé, il pourrait être bon de vous tenir au courant du revers de la médaille en cas de problème

Avez vous déjà pratiqué l’échange d’appartements? Avez eu de mauvaises ou de bonnes expériences? Sur quel-s site-s êtes vous inscrit et les recommandez-vous en cas de problème?

Incoming search terms:

  • trocmaison problemes (9)

Ma bouffée d'oxygène dans la vie? Les voyages! Je vous les raconte sur ce blog, au bout du monde ou à quelques kilomètres de Paris, évadez-vous avec moi!

15 Comments

  • Répondre juin 18, 2014

    melolimparfaite

    Ha nous ça s’est bien passé, je trouve le process rassurant, par contre je pense que la personne a fait un peu la fête chez nous ou a en tous cas ramené des gens dont elle ne nous a pas parlé.Bref j’étais un peu déçue sur certains points mais ça reste une bonne expérience et une grosse economie

    • Répondre juin 18, 2014

      Claire

      C’était notre 3ème échange et jusqu’à maintenant il n’y avait pas eu de gros problèmes. On prend un risque quand on fait un échange d’appartements et on l’accepte, mais le comportement du site est réellement problématique.

      Cette personne aurait du être exclue du site et fissa. Au lieu de quoi depuis 3 mois il peut toujours chercher des pigeons à faire dormir sur son matelas gonflable parce qu’il ne veut pas qu’on utilise sa chambre… Il a pas très bien compris le principe de l’échange ;-)

  • Répondre juin 18, 2014

    Y-Lan

    Je n’ai jamais essayé et ce témoignage me refroidit un peu… J’ai fait du couchsurfing ou du BnB en revanche et cela s’est toujours bien passé.

    • Répondre juin 18, 2014

      Claire

      Nous aussi on fait airbnb, des deux côtés, et on a jamais rencontré de problème non plus.

      Je pense vraiment que le problème qu’on a eu cette fois est vraiment un cas isolé, et que la plupart des gens qui font des échanges d’appartements sont grosso modo dignes de confiance. Ce qui me pose question c’est la réaction (ou plutôt) la non réaction du site =)

  • Répondre juin 18, 2014

    charlotte lefebvre

    tu ne peux pas laisser au moins une évaluation négative sur ce membre ?

    • Répondre juin 18, 2014

      Claire

      Si on peut, mais il pourrait faire pareil, alors on hésite. C’est bête…

      • Répondre juin 19, 2014

        charlotte lefebvre

        je pense que tu devrais, même s’il fait pareil s’il tu as d’autres commentaires postifits et que du coup ça t’as un peu passé envie de réitérer l’expérience…

      • Répondre août 1, 2015

        Piotr

        Et même s’il met également un commentaire négatif ? Justement, c’est cela qui permet de se faire une vraie opinion… si chacun a peur de perdre des points cela ne marche pas… si la personne en question reçoit plein de commentaires négatifs et toi un seul en guise de vengeance, cela ne va pas te pénaliser :)

        • Répondre août 1, 2015

          Claire

          En fait la plupart des gens ne laissent jamais de commentaires, donc on en a pas un seul. Alors si le seul est négatif, ça sent mauvais ;-)

  • J’avoue que le concept ne me séduit pas. Car si je ne trouve aucun problème à loger chez les autres, je n’arrive à me faire à l’idée de confier mon chez moi à d’autres personnes. Va savoir pourquoi !

    • Répondre juin 18, 2014

      Claire

      C’est un peu difficile de se dire que d’autres vont vivre dans nos murs, mais j’avoue que moi cela ne me pose pas de problème. J’adore mon chez moi mais je suis heureuse de le partager et d’aller m’installer chez les autres et de vivre un peu à leur manière =)

  • Répondre juin 18, 2014

    ducotedechezma

    J’aime bien l’idée théorique de l’échange de logements… mais je n’ai jamais franchi le pas ! C’est mon côté « je ne suis pas vraiment une aventurière » :-) Je pense que je pourrais le faire avec des gens que je « connais » au moins un peu, pas avec des inconnus….
    En tous cas, je suis désolée pour vous que l’attitude de cette personne ait un peu gâché vos vacances à San Francisco…

  • On envisageait de faire un home exchange pour l’année prochaine, mais j’avoue que ton commentaire me refroidit un peu… En revanche, nous avons souvent loué notre appartement sur Airbnb, et inversement, et cela s’est toujours bien passé. Il faut dire que le site propose une assurance spéciale à hauteur de 100 000 euros, ça rassure aussi…

    • Répondre juillet 17, 2014

      Claire

      Nous aussi on loue sur airbnb et nous n’avons jamais rencontré de problème, dans aucun sens… C’est triste mais il faut croire que les gens sont plus respectueux quand ils payent :/
      Nous avons finalement eu une réponse de homeexchange quelques jours après cet article, je me demande si sans le blog nous en aurions eu une. Le site nous propose juste un an gratuit, comme si c’était une question d’argent, et cette personne va pouvoir rester inscrite. Triste.
      C’est dommage car c’est vraiment une façon formidable de voyager et très pratique lorsqu’on a un enfant et qu’on échange avec une autre famille =)

  • Répondre août 11, 2016

    Etienne

    Bonjour.
    Perso j’échange beaucoup et j’utilise maintenant beaucoup le site Guesttoguest si vous ne connaissez pas, entreprise française (et parisienne). Pas d’abonnement, on paie une commission par échange.