San Francisco: Quel guide choisir?

0 Flares 0 Flares ×

Allez, aujourd’hui un article pratique sur San Francisco! Je ne sais pas vous, mais moi je ne pars jamais quelque part sans un guide, même un week-end. Alors pour San Francisco, comme on partait quand même 3 semaines et que nous comptions bouger en dehors de la vile… et bien nous sommes partis avec pas moins de 4 guides et 1 carte! Oui, vraiment. On risquait pas de se perdre.

IMG_4339

Celui que j’achète toujours: le cartoville

J’ai un truc avec la collection cartoville. Pour les besoins de cet article j’ai compté combien j’en ai chez moi et la réponse est… 12. Dont 2 pour la seule ville de Londres puisque j’en avais acheté un pour mon premier voyage seule à l’étranger lorsque j’avais 17 ans et que j’en ai racheté un l’année dernière en me disant qu’un guide vieux de 8 ans c’était moyen pour partir en voyage.

Bon alors, il donne quoi le cartoville San Francisco? Et bien étrangement c’est la première fois que je me sers aussi peu de ce guide, mais j’y ai tout de même trouvé des recommandations pour des choses qui n’étaient pas indiquées dans les 3 autres guides, et qui valaient franchement le coup!

J’achète si: Je n’ai que quelques jours et je veux voir l’essentiel  /  Je suis nul-le pour m’orienter  /  J’aime quand un guide est clair et facile  /  Je veux être certain-e de ne rien louper

Mon chouchou: Le lonely planet

IMG_4333

En général, le lonely planet c’est celui que j’achète quand il est dispo (et pas trop vieux). Je ne suis pas une grande fan du routard, que je trouve un peu sec et moyen pour ce qui est de la culture, mais ça, c’est une question de goût.

Pour San Francisco, il n’existe en Français qu’un guide de la gamme « en quelques jours ». Malgré cela j’ai trouvé le guide très complet, sur les zones de la ville qu’il traite. Pour chaque quartier vous trouverez « les essentiels » mis en avant, les autres choses à voir, des anecdotes historiques/culturelles, un plan, des photos. Le guide contient également plusieurs proposition de ballades et des suggestions en fonction de vos goûts.

Il est facile à utiliser, coloré et illustrer, bien renseigné, … moi j’adore. Par contre, seuls les principaux quartiers sont traités puisqu’il est destiné aux gens qui passent un grand week-end ou une semaine à San Francisco.

Le guide contient de plus un plan détachable, ultra pratique pour l’avoir toujours dans la poche et qui se plie/se déplie/se lit facile dans la rue. Le guide complet tient également dans une poche de veste.

Si vous parlez Anglais convenablement lonely planet édite un plus gros guide sur San Francisco. Vous le trouverez facilement sur place et certainement sur internet.

J’achète si: Je reste quelques jours ou une semaine à San Francisco mais je veux voir plus que « l’essentiel » touristique  /  J’aime les guides contenants des anecdotes, des photos  /  Je veux un guide à plusieurs niveau de lecture

Le Canadien: San Francisco, Ulysse

J’ai découvert cette maison d’édition de guide lors de notre voyage à Vancouver, car ils étaient tout simplement les seuls à éditer un guide sur cette ville en Français!

J’aime bien ses guides principalement pour la grande quantité de restaurants/bars/cafés qu’ils répertorient. Je suis en général assez d’accord avec eux lorsqu’ils proposent un établissement, les descriptions sont fiables! Je suppose qu’il en est de même pour les hébergements (jamais testés car nous faisions un échange d’appartement les deux fois).

Par contre je suis moins enthousiaste à propos de leurs propositions de visites, peut-être une histoire de différences culturelles… Toujours est-il qu’à Vancouver comme à San Francisco j’ai trouvé des quartiers (ou des excursions) vivement recommandées sans intérêt et d’autres sans intérêt d’après eux très intéressantes.

C’est le seul guide centré sur San Francisco qui parle également des villes limitrophes et d’excursions possibles: Berkeley, Sausalito, …

IMG_4331

J’achète si: Je pars dans une ville à la c** pour laquelle il n’existe pas de guide en français  /  Je cherche des adresses de restau, de bars, d’hôtels et je suis difficile  /  J’ai pas mal de temps à San Francisco et je veux sortir de la ville.

Celui qui ne parle pas que de San Francisco: l’essentiel de la Californie, lonely planet

Comme nous partions tout de même 3 semaines, nous voulions bouger en dehors de San Francisco mais sans aller trop loin. N’étant pas des spécialistes de la Californie, on ne savait pas trop ce qu’on pourrait bien faire, à part les grands parcs qui ne sont tout de même pas tout près… J’ai cherché sur des blogs, trouvé quelques idées et finalement acheté ce guide.

Il existe un grand nombre de guide sur la Californie, la destination étant fréquentée et à raison! Comme nous n’avions que peu de temps, je cherchais un guide ne contenant pas TOUT ce qu’il y a à voir en Californie, pas brouillon, et un peu illustré.

Ce guide est le seul édité en Français par lonely planet sur la Californie. Pour avoir le guide complet, deux fois plus épais, il faudra faire avec l’anglais!

Le principal point fort de ce guide est la mise en avant des choses les plus intéressantes à voir, par un classement au départ, puis par zones, puis selon vos centres d’intérêts. Il permet de faire un vrai débroussaillage et de gagner un temps fou. Par contre il s’agit bien de « l’essentiel » et il ne faudra pas hésiter à aller chercher d’autres infos quand quelque chose vous intéresse (surtout les informations pratiques).

J’achète si: Je ne parle pas assez bien Anglais pour acheter le guide complet  /  J’ai pas beaucoup de temps pour organiser mon voyage  /  J’ai vraiment aucune idée de ce que je veux faire sur place  /  J’ai peu de temps sur place

Blogs!

Beaucoup de blogs (spécialisés dans les voyages ou non) parlent de San Francisco, en voici quelques exemples!

From side 2 side: le blog d’une expat’ qui a vécu dans la baie de San Francisco avant d’aller vivre au Kansas! Elle parle de la ville mais également de la région, et de plein d’autres choses sur les Etats-Unis!

À la fin de la route: leur article 49 choses à faire à San Francisco est plein de bonnes idées!

Far West Coast: Laura est expat’ à Santa Cruz depuis un peu plus d’un an, et comme Santa Cruz se trouve à 2h de San Francisco, elle raconte plein de chose sur le coin! En plus Laura, on a déjeuné avec elle à Santa Cruz, et elle est super sympa! Vous trouverez par exemple un city guide du quartier de North Beach.

Voilà! Il existe évidemment d’autres guides sur San Francisco, par d’autres maisons d’édition, mais en ce qui me concerne j’ai passé un bon bout de temps dans le rayon sans avoir envie de les choisir.

Vous avez utilisé un autre guide pour San Francisco ou la Californie et vous souhaitez le conseiller (ou pas)? Vous n’êtes pas du même avis que moi sur ces guides? Dîtes le dans les commentaires!

Ma bouffée d'oxygène dans la vie? Les voyages! Je vous les raconte sur ce blog, au bout du monde ou à quelques kilomètres de Paris, évadez-vous avec moi!

16 Comments

  • Répondre avril 4, 2014

    Alafindelaroute

    Hello TLRC,
    Pour les guides, ma préférence va aussi au Lonely même si les Gallimard ou les Routards peuvent parfois me surprendre (voire même le Petit Futé, si, si). Et merci pour la mention ;-)

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      J’ai acheté des Routards et des petits Futé au départ, mais ils ne me font vraiment plus envie… Enfin, il ne faut jamais dire jamais!

  • Merci pour la mention Claire ! Enfin, surtout parce que tu dis que je suis sympa ! ;-)
    Je n’ai pas fini d’arpenter San Francisco, loin de là… *J’adore cette ville !

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      C’est vrai que maintenant que je suis loin j’aurais pu me permettre de dire que franchement, on s’est fait chier avec toi à Santa Cruz… =D

  • Haha, une autre « fan » du Cartoville : j’en ai 12 aussi ;) C’est le genre de guide parfait pour moi vu que je suis nulle de chez nulle en terme d’orientation et comme j’aime bien visiter par quartier, il répond à mes attentes. Bon, souvent je le complète avec des petites recherches sur internet et du coup, les cartes finissent par être crayonnées (celui de Bruxelles a toutes les fresques BD dessus par exemple).
    Et en deuxième, c’est le Lonely Planet aussi.

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      J’en ai 13, j’en ai 13! Lisbonne était mal rangé… Je sais pas ce qu’il faisait sur l’étagère du dessous.

      Moi j’ai un bon sens de l’orientation, mais j’ai besoin d’avoir vu le plan avant, donc cartoville est nickel pour me mettre dans la tête le plan utile pour ce jour là. Et puis le Brun serait capable de pas trouver la salle-de-bain dans notre 2 pièces… alors ça lui sert au moins à lui!

  • J’adore Cartoville aussi ! Bon je suis une petite joueuse je n’ai que Porto et Oslo pour le moment, mais ma prochaine destination j’en prendrais forcément un si il existe!
    Et sinon j’aime bien le routard pour sa légèreté dans le sac, mais à mon goût il n’est pas suffisant pour « préparer » en amont.

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      Je viens de retrouver un cartoville, qui était pas rangé au bon endroit, donc en fait j’en ai 13… Monomaniaque!

      C’est vrai que le routard est souvent plus léger, mais j’aime pas sa forme (papier, couleur, pas d’illustration) qui ne fait vraiment pas rêver et je trouve le contenu pas en adéquation avec ce que je cherche niveau culturel.

      Moi je trouve qu’un guide c’est jamais suffisant pour préparer un voyage, mais bon, je suis un peu dingo :)

  • Répondre avril 4, 2014

    Isabelle

    merci pour la mention de mon blog sur ton message et pour le tweet qui fait le tour du web .. juste une précision : je ne suis pas expat, mais résidente aux US …grosse différence … en tout cas, beau voyage et chouette blog .. à bientôt … Isabelle

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      Pas de quoi! J’aime beaucoup FromSide2Side, on y apprend plein de chose sur la culture de ce pays et des endroits où les Français ne vont que rarement =)

      J’emploie « expat' » dans le sens « français qui vit à l’étranger » mais je fais peut-être erreur. Quelle est la différence?

      • Répondre avril 7, 2014

        Isabelle

        merci, c’est vraiment gentil ce petit mot .. Mais en fait, tu as un peu raison pour le terme expat .. il a été un peu détourné de son sens premier .. dans le sens où maintenant, un expat est qqun qui est envoyé de France dans un pays etranger et qui donc conserve tous ses droits français avec des avantages non négligeables .. dans mon cas, je n’ai plus, ni sécu, ni retraite, ni rien du tout à voir avec la france, si ce n’est l’amour de mon pays ..

        • Répondre avril 7, 2014

          Claire TL(r)C

          Et la nationalité! ;)

          Mais d’accord, je vois bien la différence là. J’employais le terme quel que soit le statut « juridique » de la personne :)

  • Répondre avril 4, 2014

    Isabelle

    pour les guides, maintenant, je prends les guides américains : les Moon sont très bien : beaucoup plus spécialisés et ciblés que les guides français : tu as tous les états et parfois tous les coins : je viens d’en acheter un sur les 4 corners … Lonely Planett j’aimais bien.. les cartovilles sont sympa effectivement surtout pour SF.. J’adore cette ville, j’y ai passé des moments incroyables et j’y allais très souvent quand j’habitais dans la Silicon Valley.

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      Je ne sais pas si mon niveau d’Anglais serait suffisant pour profiter pleinement d’un guide en Anglais… mais je note, parce que je compte bien m’améliorer!

  • Répondre avril 4, 2014

    Touillette Zen

    Comme toi je suis une fan des Cartoville, je les trouve bien pratiques. J’ai aussi acheté le lonely planet « l’essentiel de la Californie » mais je lui préfère le petit futé « Californie – Arizona – Nevada – Utah ». Je l’avais utilisé il y a deux ans pour préparer mon road trip dans l’Ouest et je le trouve très bien foutu, après c’est une question de goût je suppose :)

    • Répondre avril 4, 2014

      Claire TL(r)C

      En fait comme on voulait juste un tout petit bout de la Californie je trouvais qu’un guide qui faisait 4 États risquaient de faire l’impasse sur des petites choses proches de San Francisco. Mais c’est sûr que pour un roadtrip « l’essentiel de la Californie » n’est pas suffisant!

Leave a Reply

Laisser moi un commentaire!