Louer une voiture à San Francisco

IMG_0784
0 Flares 0 Flares ×

Si vous comptez rester à San Francisco, laissez tomber l’idée de louer une voiture, vraiment. Elle ne servira qu’à vous encombrer. La ville n’est pas très étendue et les transports en commun efficaces. Par contre pour espérer visiter autre chose que Sausalito et Berkeley, il vous faudra une voiture!

IMG_0784

Où louer sa voiture

Je vous en parlais dans mon premier article sur notre roadtrip sur le Hwy 1, nous avons loué notre voiture chez Alamo et nous ne le regrettons pas une seule seconde! Nous avions lu des récits horribles sur d’autres loueurs et sur les files d’attentes interminables pour récupérer la voiture. Nous n’avons rencontré aucun problème de notre côté.

Nous avons pris les voitures à 7h30 et 8h du matin, en semaine, et le service était ultra rapide, efficace et agréable, les voitures en excellent état.

Les bureaux se trouvent au rez-de-chaussée sur rue d’un gros parking de ville et après avoir récupéré les clés de votre voiture et le GPS (si vous avez pris cette option), vous montez dans le parking et prenez la voiture à l’emplacement qu’on vous a indiqué. Pas d’état de lieux contradictoire ici, ça fait un peu bizarre. La première voiture était en parfait état, pour la deuxième j’ai juste pris quelques photos pour être sûre.

Le retour est extrêmement facile: on gare la voiture dans le parking, un employé récupère les clés, le GPS, fait le tour de la voiture et c’est réglé, on rentre à la maison! Bien plus simple qu’en France.

Nous les avons également choisis pour leurs horaires d’ouverture tardifs (pour les USA): jusqu’à 19h tous les jours, et leur position centrale dans San Francisco. D’autres loueurs se trouvent exactement au même endroit si vous ne souhaitez pas louer avec Alamo.

Où: Alamo, 340 O’farell st. San Francisco. Station: Powell

Combien: 240$ (175€) pour 3 jours de location, assurances, GPS et 1 plein compris.

(détail: 131$ de location de voiture (kilométrage illimité, assurance comprise), 5$/jour d’extension de garantie assistance sur le route, 12$/jour de GPS, 46$ d’essence et 9$ de taxes.)

Site internet

La question du permis international

permis_int

Si vous voyagez moins de 3 mois et êtes titulaire d’un permis Français, vous n’êtes pas obligé de vous munir d’un permis international. En effet, votre permis est valable seul aux États-Unis.

Malgré cela, de nombreux loueurs évoquent la question lors d’une réservation (ou dans leur mail de confirmation…) en indiquant qu’un permis international vous sera demandé si vous ne disposez pas d’un permis Américain.

C’est quoi un permis international? Le permis international n’est rien d’autre qu’une traduction officielle de votre permis de conduire Français. Il n’est donc valable qu’en accompagnement de celui-ci.

Obtenir un permis international est gratuit. Il faut en faire la demande à votre préfecture ou sous préfecture. Pour plus de renseignement, allez jeter un œil au site internet vosdroits.service-public.

Concrètement, le loueur ne nous l’a pas demandé, mais nous avons eu un peu chaud en voyant la veille dans le mail qu’il fallait que le Brun ait un permis international. Alors si vous tenez à rester zen pendant votre voyage, ça ne mange pas de pain d’en faire la demande…

Le code de la route

Bon, autant être honnête tout de suite, le permis, je ne l’ai pas! C’est le Brun qui a conduit et lui seul. Mais comme je suis un peu… inquiète en voiture, j’avais fait une petite recherche sur le code de la route aux USA et j’ai trouvé un article intéressant qui nous a bien aidé: Conduire en Californie et à LA, de Ma vie à Los Angeles.

Si vous prévoyez un vrai gros roadtrip aux USA, cet article d’À la fin de la route vous sera certainement utile, il est plein de bons conseils!

Si vous avez des conseils sur la location de voiture à San Francisco ou aux USA, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

Ma bouffée d'oxygène dans la vie? Les voyages! Je vous les raconte sur ce blog, au bout du monde ou à quelques kilomètres de Paris, évadez-vous avec moi!

2 Comments

  • Hello,
    Il me semble que des états semblent de plus en plus rigoureux avec le permis international. Donc, comme vous le dites, mieux vaut éviter le coup de chaud.
    Et merci pour la mention ;-)

Leave a Reply

Laisser moi un commentaire!